Architecture intérieure écologique : un Cabinet de kinés moderne

L’architecture intérieure écologique a permis de créer un espace de travail sain, relaxant et accessible à tous

 

Client : 

3 kinésithérapeutes d’une trentaine d’années qui s’installent en association.

Envie/besoins : 

Leur espace professionnel doit comporter 3 salles de travail de 12 m2, une salle de pause, des WC et d’une salle d’attente. Par ailleurs le lieu doit être adapté aux personnes à mobilité réduite.

Budget  :

20 000 euros.

Habitation : 

Il s’agit d’un T3 avec salle de bain, cuisine, WC ainsi qu’un espace buanderie. Il est lumineux et traversant par contre les murs sont en mauvais état. A cela s’ajoute des sols disparates et des peintures très présentes. Comme ce lieu de vie doit être transformé en espace professionnel, il faut tout repenser. C’est pourquoi nous avons travaillé en collaboration avec l’agence In/Uit en particulier pour l’adaptation de l’espace aux personnes à mobilité réduite. 

Pourquoi c’est durable ?  

Tout d’abord, nous avons utilisé pour ce projet un maximum de matériaux sains. Par exemple le revêtement de sol de la marque Wicanders est en liège. Ces produits sont non seulement isolants et esthétiques mais en plus ils ne dégagent que très peu de COV. De plus, le sol a été posé sans colle sur une sous-couche liège fournie par Biosfaire (44). Ajoutons que les peintures de la marque Tassili proviennent du magasin Bio Bois Déco aux Sorinières. Et enfin certains artisans faisaient partis d’une CAE, favorisant ainsi l’économie sociale et solidaire.

Même si le lambris posé dans un des Cabinets est moins vertueux que celui proposé à l’origine par OrigAMi, et même si la cuisine provient d’Ikea, l’économie du projet a été respectée au centime près ! Cela fait également parti de l’équilibre du développement durable.

En plus, d’avoir ouvert dans les temps impartis, les espaces de travail sont pratiques et lumineux… OrigAMi a mérité un bon massage non ?  

Les photos ont été réalisées Sophie Masiewicz. Merci Sophie !